alexandra en martinique

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 28 août 2008

28 août, 2008

Saint Martin, une autre île des caraïbes …

Classé dans : La famille en Martinique — alexandracha @ 4:21

Situé à  250 km au nord de la Guadeloupe, Saint Martin fait partie de l’Archipel Guadeloupéen Nord. Elle fut découverte par Christophe Colomb le 11 novembre 1493, jour de la saint Martin. Ce n’est qu’en 1648, qu’elle fut partagée en deux parties, une hollandaise et une française. Depuis les deux territoires coexistent, ils ont fait de cette île de 93 km² un paradis touristique. Les deux capitales respectives sont Marigot et Philipsburg.                        

arc antillais

Géographiquement, l’île est divisée en deux parties : Grande-Terre et Terres-Basses, reliées entre elles par deux étroits cordons littoraux enfermant l’étang salé de Simpson Bay.  Elle joue un rôle de charnière entre les petites et les grandes Antilles. La partie française se situe au nord avec les 3/5 de la superficie totale de l’île. Saint Martin est baignée à la fois par la mer des Caraïbes (à l’ouest) et l’Océan Atlantique (à l’est). La plupart des villes se sont établis sur les côtes: Marigot, Grand Case, Philipsburg… laissant l’intérieur de l’île quasi-vierge. On pourra apprécier les vallons, collines ainsi qu’une vue panoramique du point culminant de l’île, le Pic du Paradis (411 m).

carte de saint martin

Saint Martin est surnommée « the friendly island » pour le brassage culturel qu’elle propose, quelques 80 nationalités s’y côtoient. Les deux langues officielles sont le français et le néerlandais, pourtant c’est l’anglais qui est le langage compris par tous.

La monnaie officielle est l’Euro de chaque côté de la frontière, mais le Dollar américain reste cependant la monnaie la plus couramment utilisée.

                                                                                                                           Saint Martin, une autre île des caraïbes ... dans La famille en Martinique 123gifs024

Saint Martin se révèle comme le paradis des achats hors taxes des Antilles. Philipsburg avec sa célèbre « Frontstreet » et Marigot dans la partie française proposent une multitude de boutiques de luxe.  

En matière de religion, Saint Martin ne déroge pas aux rites constatés aux Antilles. La ferveur et l’importance accordée aux différents cultes sont bien supérieurs à ceux de la Métropole. Le catholicisme est la religion la plus répandue mais beaucoup d’autres sont représentées : Adventistes, Baptistes, Méthodistes…

123gifs046 dans La famille en Martiniqueimg2958.jpg  img3141.jpg  img3014.jpg  img3061.jpg

 

En partie française :

Notre hôtel sur la Baie Nettlé, le Mercure de Simpson Bay : Agréable séjour dans cet hôtel très familial. Les patrons ont toujours un petit mot gentil et le personnel toujours à l’écoute. Finalement assez bien placé, puisqu’à proximité du Marigot et proche de la partie sud vers Philipsburg, en passant par Terres Basses. C’est le bon compromis si l’on ne souhaite pas aller dans de grands complexes hôteliers froids et anonymes. Côté confort,  la chambre est vraiment spacieuse. Le duplex « supérieur » est vraiment bien agencé, la terrasse est agréable et adaptée pour y entreposer les affaires de plage.

img2923.jpg  img2926.jpg  img2927.jpg  img2928.jpg

La plage de l’hôtel :

                  img2940.jpg  img2944.jpg  img2943.jpg

Le restaurant de l’hôtel et la piscine : Les repas étaient très variés et vraiment très raffinés. Un buffet de la mer a été proposé le vendredi soir. Un animateur fort sympathique « Eddy » organisait chaque soirée sur  un thème différent : cours de salsa, soirée casino, discothèque, karaoké… pour le plaisir des grands et des petits. Bref, toute la famille est ravie de cette semaine passée au Mercure hôtel.

img3172.jpg  img2951.jpg  img2953.jpg  img3170.jpg

      img3174.jpg  img3169.jpg  img3173.jpg  img3182.jpg 

 

Le Marigot concentre l’ensemble des services publics. Les boutiques et restaurants branchés côtoient les échoppes d’antan. A ne pas manquer, le marché local avec ses couleurs.

img3120.jpg  img2971.jpg  img2970.jpg  img2965.jpg

Elle offre également aux plaisanciers deux belles marinas entourées de boutiques et de restaurants.

img2955.jpg  img2969.jpg    img3121.jpg  img3127.jpg 

Mais le monument le plus intéressant reste les ruines de  Fort-Louis. Bâtiment édifié en 1789 afin de protéger la population et les chargements maritimes fréquemment  pillés ou détruits par des flibustiers anglais. Outre son intérêt historique, il offre aux visiteurs un spectaculaire point de vue sur la ville, la baie et le lagon de Simpson Bay.

 img3115.jpg  img3119.jpg         img3135.jpg  img3140.jpg

 

Grand Case est l’authentique  village de l’île, doté d’une interminable et magnifique plage de sable blanc.

img3148.jpg      img3145.jpg    86781.jpg

On constatera pourtant que le charme de ce lieu réside surtout ailleurs. Elle a su fixer, dans un cadre littoral jouxtant d’un côté la mer, de l’autre l’aéroport entouré de salines désaffectées, une somme impressionnante de  restaurants variés et raffinés. Ainsi, elle s’est forgée une image de capitale gastronomique des Antilles.

img3163.jpg  img3162.jpg  img3164.jpg  img3152.jpg

En outre, à la beauté de la mer et de la baie se conjugue la note chatoyante des petites cases en bois aux jardinets fleuris du boulevard de Grand Case.

                                      img3161.jpg    img3143.jpg      

 

L’Anse Marcel est isolée derrière les collines mais malheureusement pour les visiteurs commencent à être cernée par une multitudes d’hôtel. Une marina  a même été construite pour les plaisanciers. L’Anse Marcel est résolument tournée vers l’accueil des touristes. Mais sa plage et  son eau limpide font vite oublier cette promiscuité.

 img2976.jpg         img2980.jpg         img2986.jpg 

 

Quant à la baie de Cul-de-sac, elle nous offre une vue spectaculaire sur l’îlet Pinel et sur la fameuse baie orientale.

                                      img2989.jpg          img2990.jpg    

 

La Baie Orientale et sa plage d’Orient Beach, est la plus fréquentée de l’île, souvent nommée « Saint-Tropez de la Caraïbe ». Parfaitement aménagée, elle offre une grande variété de restaurants et de boutiques, ainsi que la gamme complète de tous les sports nautiques, du parachute ascensionnel à l’école de voile. Nous avons donc déjeuné et pris possession du matériel  de plage mis à la disposition du Bikini Beach pour l’après-midi.

img2995.jpg  img2993.jpg  img2999.jpg  img2998.jpg

Cette plage offre une vue extraordinaire sur les îles de Saint-Barthélemy, Caye verte et Pinel.

 img3004.jpg     img2997.jpg     img3002.jpg

 

Au bout de la plage de l’Orient beach, le Galion est une plage idéale pour les familles avec jeunes enfants. Elle borde un plan d’eau bien protégé par une barrière de corail. Egalement réputée pour la pratique de sports aquatiques tels que la planche à voile, le surf. Sur le chemin qui y mène, on trouvera la ferme aux papillons et un centre équestre.

                    img2972.jpg  img2973.jpg  img2974.jpg

 

En suivant la Baie de l’Embouchure,  on trouve une langue de sable comprise entre la réserve naturelle et la mangrove.

img3096.jpg  img3086.jpg  img3089.jpg  img3093.jpg

 

Entre la Baie de l’Embouchure et l’Oyster Pond, la côte y est sauvage et apprécié des touristes pour son calme. Une superbe marina offre un point de départ pour Saint Barthélemy, ainsi que de bons restaurants. Un lieu atypique aussi par sa position à la frontière franco-hollandaise.

                          img3097.jpg   86862.jpg   img3012.jpg

 

En partie Hollandaise :

En continuant juste après l’Oyster Pond, on trouve la plage de Dawn Beach réputée pour sa magnifique plage de sable blanc. Ses fonds marins nous gratifient de beaux coraux à apprécier avec masque et tuba. Mais quel dommage qu’un complexe hôtelier se soit implanté aussi prêt. Il ne faut pas hésiter à contourner l’hôtel afin de pouvoir profiter de celle-ci et ainsi  se mêler avec les touristes de cet hôtel.

img3099.jpg  img3104.jpg  img3103.jpg  img3106.jpg

 

Edifiée sur une bande de sable qui séparait les eaux de Great Bay et  de Salt Pond, Philipsburg est fondée en 1763 par John Philips (marin de la Marine Néelandaise). Elle est rapidement devenu un centre animé du commerce international. Deux rues ont en fait sa réputation actuelle : la jetée le long de Great Bay, a été aménagée pour l’accueil de gros bâteaux de croisière.  Cette grande promenade pietonnière est essentiellement consacrée aux bars et restaurants. 

img3036.jpg  img3077.jpg  img3038.jpg  img3044.jpg                                                             

Front Street  et sa débauche de produits détaxés où le consommateur est déboussolé tant il y a de tentations : bijouteries de luxe, parfums, appareils photos et camescopes, vêtements de luxe…

 img3056.jpg   img3073.jpg   img3072.jpg   img3070.jpg

Mais la ville de Philipsburg avec ses maisons peintes possède des atouts et un charme indéniable.

                           img3055.jpg     img3058.jpg

 

Aux portes de l’aéroport international Princess JulianaMaho  démontre l’ exubérance de la partie hollandaise : restaurants, bars, discothèques, casinos et complexes hôteliers se côtoient sur une même avenue. Temple de la fête, tout le monde s’y retrouve pour passer une agréable soirée. Les joueurs seront comblés par les nombreux casinos présents.

img3011.jpg  img3008.jpg  img3017.jpg  img3019.jpg  123gifs005

Maho Beach est le lieu qui attire bon nombre de visiteurs,  la plage étant situé à l’extremité sud de l’aéroport : sensations inoubliables.

123gifs127       img3018.jpg  87731.jpg  86821.jpg

 

Et pour conclure notre semaine sur cette magnifique île qu’est Saint Martin, Mullet Bay : Située le long du terrain de golf, cette magnifique  plage est facilement accessible. C’est une des plus belles plages tant la clarté de l’eau est suprenante. Elle nous offre le long des rochers la vision de beaux poissons tropicaux. C’est un régal avec un masque et un tuba! Elle nous permet également d’avoir une belle vue de l’île de Saba. 

img3024.jpg img3028.jpg img3027.jpg img3029.jpg

 

Et pour ceux qui apprécient la faune locale, le golf reste le jardin de bon nombre d’iguanes qui mènent leur petite vie entre la lagune et la mer Caraïbe. 

                                      123gifs005           img3035.jpg

 

Mon blog |
Le chat mallow Mali 2 |
le bout du monde ou l'île d... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Souterroscope de Baume O...
| Riad Imourane
| Carnets de New York