alexandra en martinique

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

14 juillet, 2009

Le village de la poterie aux Trois-Ilets

Classé dans : La vie en Martinique — alexandracha @ 14:18

Situé sur l’emplacement d’une ancienne habitation de maître, se trouve une briqueterie toujours en activité. Le Village de la Poterie consacre depuis le milieu du XVIII ème siècle son activité au travail de la terre.

                                                    dscn0162.jpg   dscn0165.jpg

Sur sa rue principale, faite de terre rouge, on découvre le savoir faire d’artisans-potiers et autres boutiques d’artisanat. Des créateurs se sont joints à eux, apportant chacuns un art différent. Ainsi se côtoient, magasin de bijoux, artisanat dominicain, savonnerie et objets  fait de sable et résine,  et une magnifique boutique d’art mexicain qui propose des objets en bidon recyclé.

img2770.jpg dscn0169.jpg dsc01026.jpg dsc01025.jpg

Au détour de la promenade, on pourra découvrir autour des vieux bâtiments, d’anciennes rue « Case-Nègres ».       

             
Le village de la poterie aux Trois-Ilets dans La vie en Martinique 6.09.06%200976.09.06%20095 dans La vie en Martinique6.09.06%20098

Et si l’on souhaite s’aventurer un peu plus loin, un restaurant asiatique (rien de très local mais …) dont la renommée le précède dans un cadre magnifique. Verdure et fleurs de lotus sont à l’honneur. Si vous avez le temps, passez donc un petit moment pour le déjeuner, vous m’en direz des nouvelles.

img2800.jpg img2799.jpg img2774.jpg

                                                                    img2796.jpg img2790.jpg

La distillerie Depaz

Classé dans : La vie en Martinique — alexandracha @ 14:15

                    dsc00420.jpg  dsc004411.jpg  dsc00426.jpg

Installée dans un cadre somptueux, au pied de la montagne Pelée et face à la mer caraïbe, la distillerie Depaz fut totalement détruite lors de l’éruption du 8 mai 1902, avant d’être magnifiquement reconstruite par Victor Depaz et ses descendants.

                     dsc00431.jpg

C’est une des plus anciennes habitations de la  Martinique avec sa maison de maître, ses hectares de canne à sucre, et tous les bâtiments de production nécessaires à la distillation. Elle est une des rares à avoir conservé intacte son réseau d’alimentation hydraulique, et continue encore aujourd’hui à puiser une partie de son énergie dans la Roxelane. Une rivière qui dévale les pentes du Mont Pelé, et dont l’eau  est  un des ingrédients essentiels  à la production. 

dsc004321.jpg dsc00428.jpg  dsc00429.jpg dsc00435.jpg

Plutôt que de commencer par la distillerie elle même, la visite débute par un petit détour vers une impressionnante roue à aubes. Alimentée par une eau sous pression arrivant jusqu’ici par un petit canal en provenance du barrage que fit édifier Victor Depaz en 1920 sur la Roxelane, elle fournit pendant longtemps l’énergie nécessaire à la distillerie, avant d’être remplacée dans cet usage par des machines à vapeur.

La visite se poursuit par la découverte de l’usine, et de ses outils de production. Pendant la période de fonctionnement (de mars à juin), il est possible de suivre le processus d’élaboration des rhums.

Derrière l’usine, dans les chais de vieillissement, des tonneaux sont empilés les uns sur les autres afin que le rhum y poursuive sa maturation. Durant cette période, une partie de l’alcool s’évapore et enveloppe d’une délicieuse odeur le bâtiment.

                    dsc00439.jpg   dsc00440.jpg   dsc00445.jpg

Un bon moment a passé en famille, sans oublier de passer par la boutique qui nous réserve un choix important des rhums de la maison et surtout une sympathique dégustation …

 

Mon blog |
Le chat mallow Mali 2 |
le bout du monde ou l'île d... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Souterroscope de Baume O...
| Riad Imourane
| Carnets de New York