alexandra en martinique

Bienvenue sur mon blog

2 février, 2009

Quelques cocktails à base de … rhum !

Classé dans : La vie en Martinique — alexandracha @ 21:20

Il existe d’innombrables boissons à base de rhum. Les étals des marchés regorgent de bouteilles au nom évocateur : “Punch Planteur”, “Ti’Punch”, “Punch coco” … la liste est longue, il y en a pour tous les goûts. 

Banyan Mojito Cocktail Quentin El-Bez

Le planteur : A chacun de trouver ses propositions car cela reste une question de goût : on peut mettre toutes sortes de jus de fruits, du rhum blanc et du  rhum vieux, une  gousse de vanille, de la cannelle, de l’angustura.

- 1 litre de jus de fruits : cocktail de fruits, goyave et fruits de la   passion 

- 500 ml de rhum 

- 150 ml de sucre de canne 

- de la cannelle  

- un trait d’angustura (c’est un concentré d’essences).

                                                                                              ango1grand1.gif

Le Ti’Punch :

- 1/4 de sirop de sucre de canne

- 3/4 de rhum blanc

- 1 citron vert

- glaçons (facultatif).

Verser d’abord le sirop de sucre de canne, puis le rhum. Ajouter quelques gouttes de citron. Mélanger avec une cuillère ou « un bâton lélé »ou simplement en remuant le verre. C’est à ce geste que l’on reconnaît les adeptes du ti-punch !

Vous pouvez ajouter un ou deux glaçons et décorer le verre avec une rondelle de citron, mais ce n’est pas indispensable. Si vous invitez des vrais connaisseurs, placez tous les ingrédients sur la table. Chacun préparera son ti-punch selon ses goûts.

La pina colada :     

- 12 cl de jus d’ananas

- 4 cl de lait de coco

- 6 cl de rhum blanc.

Mixez les ingrédients avec 6 glaçons pour obtenir un mélange onctueux dû à la glace pilée.

La margarita :

- 6 cl de téquila

- 3 cl de liqueur d’orange ( cointreau, grand marnier, triple sec)

- 1 jus de citron vert.

Frappez les ingrédients au shaker avec des glaçons puis versez dans un verre givré au citron et au sel fin… Pour givrer facilement le verre, passer le citron sur le bord du verre et tremper les bords dans le sel. Servez dans un verre de type « verre à margarita« . Décorez d’une tranche de citron vert…

 

Mon cocktail préféré reste le mojito mais attention de ne pas en abuser car son effet est redoutable.

- 4 brins de menthe

- 2 cuillère à soupe de sucre roux

- 1/2 citron vert coupé en quartiers

- 6 cl de rhum blanc

- 5 cl d’eau gazeuse.  

Quelques cocktails à base de ... rhum ! dans La vie en Martinique verres-boisson-arcachon-france-2728845478-876939

Piler les feuilles d’une branche de menthe  avec le sucre en poudre ou le sirop de sucre de canne. Répartir le mélange dans les verres et en remplir la moitié de glace pilée. Presser le jus de 4 citrons verts et le répartir dans les verres à travers une petite passoire. Compléter chaque verre avec le rhum blanc puis l’angostura, et enfin avec de l’eau gazeuse fraîche (environ 5 cl par verre). Décorer le bord de chaque verre d’un petit rameau de menthe fraîche et d’une rondelle de citron vert. Servir très frais.

26 décembre, 2008

Notre périple …. Les plages (3)

Classé dans : La vie en Martinique — alexandracha @ 16:15

Nous poursuivons notre quête des magnifiques plages  de la Martinique, et plus précisement du sud de l’île dans un premier temps.

C’est en remontant des Salines vers l’est, sur la côte atlantique que l’on découvrit une succession de plages plus ou moins sauvages mais tout aussi belles que la grande Anse des Salines. Tout est une affaire de goût mais le sable est d’une telle couleur et l’eau très claire.

Le Cap Macré :

En remontant vers le nord juste au dessus de la pointe Ferré, chaque visiteur aura le choix de découvrir des petites criques de sable blanc et d’eau turquoise.

             img3522.jpg img3517.jpg img3528.jpg

Si l’on longe le bord de l’eau bien après les rochers, on trouvera l’Anse Grosse Roche. 

                                              img3550.jpg

Idéale pour les sorties en famille, la plage est bordée de nombreux palétuviers et cocotiers afin de s’abriter du soleil. Le banc de sable est exceptionnellement large et permet aux parents de surveiller plus facilement les jeunes enfants qui jouent dans le sable. Indéniablement, une de nos plages préférées.

Petit Macabou :

C’est en continuant vers le nord et le Vauclin, que l’on trouve Petit Macabou et Grand Macabou. Plage de sable blanc et une eau calme pour les jeunes baigneurs, de plus bien ombragée. 

              img3557.jpg img3558.jpg img3560.jpg 

Mais une déception en matière de propreté, il faut marcher environ 15 minutes si l’on veut accéder à Grand macabou et trouver la même plage plus grande mais surtout plus propre. On peut y accéder en voiture mais mieux vaut posséder un 4X4.

En remontant bien plus haut jusqu’à Trinité, la presqu’île de la Caravelle nous laisse encore découvrir quelques plages.

La Pointe Batterie :

Découverte par hasard par un collègue de Bruno, cette pointe Batterie n’est pas recencée en tant que plage accessible facilement, dans les guides touristiques. Et pour cause, son accès en véhicule léger reste délicate, les visiteurs restent donc assez peu nombreux hormis par les Martiniquais. C’est le cas d’une multitude de plages de la presqu’île, uniquement accessible par voie pédestre. Se plaçant juste à l’est de l’Anse Rivière et de la Pointe Rouge de la partie nord de la Presqu’ïle.

                            img3326.jpg   img3327.jpg

La maison de la Canne aux Trois-Ilets

Classé dans : La vie en Martinique — alexandracha @ 15:07

          imga0029.jpg

Fondée dans l’ancienne distillerie de Vatable, la maison de la canne retrace l’histoire de la canne à sucre depuis son introduction en Martinique au XVII ème siècle. Elle nous compte également le système esclavagiste qui lui est étroitement lié.

                  imga0035.jpg imga0039r1.jpg imga0038.jpg 

On découvrira les procédés de fabrication du sucre et du rhum, les machines utilisées à l’époque et la vie quotidienne des esclaves dans les plantations.

 imga0053r1.jpg            imga0057r1.jpg

Tout cela dans un joli petit parc arboré, l’endroit idéal pour faire quelques photos.

                            imga0033.jpg  imga0032.jpg

25 décembre, 2008

Joyeux Noël ….

Classé dans : La vie en Martinique — alexandracha @ 19:50

Joyeux Noël .... dans La vie en Martinique noel_pere_noel020Le père noël de la Martinique

vous souhaite

un joyeux noël !

Plein de bonheur et plein de cadeaux noel_sa34 dans La vie en Martinique

 

scintillants-boules-030

 

noel_boules022noel_boules004On vous envoie un peu de soleil des Antilles …

Gros Bisous à toutes et à tous  coquin-bouche-002                   

2 septembre, 2008

Quelques recettes créoles, comme promis…

Classé dans : La vie en Martinique — alexandracha @ 16:03

Je vous l’avais promis il  y a plusieurs mois, donc voilà mes premières trouvailles. Si par hasard vous avez d’autres recettes ou bien un peu différentes, je suis ouverte à toutes les propositions.

 

http://www.deezer.com/track/245885

 

Le gratin de christophines

La Christophine est également connu sous le nom de Chayote ou  Chouchou.

Christophines

Ingrédients:     4 à 5 belles christophines, une barquette de lardons, oignons, branche de persil, beurre, chapelure, noix de muscade, gruyère râpé.

Faire cuire la christophine dans l’eau salée ou à l’autocuiseur. Personnellement, je les fais cuire 20 minutes à l’autocuiseur, puis je les coupe en deux et retire le germe ainsi que la partie filandreuse qui se trouve au milieu.  Je récupère la chair et la passe au mixeur afin que la chair finisse en purée. je rajoute deux pincées de muscade.

Parallèlement, je fais revenir dans une poële les lardons, oignons et le persil. Une fois cuit, je les rajoute à la purée avec un peu de gruyère râpé et je mélange. Pour terminer, je parsème de chapelure, gruyère râpé et d’une noix de beurre et je laisse dorer au grill quelques minutes.

 

Le Rougail Saucisses (spécialité réunionnaise)

Ingrédients: 8 saucisses, 2 oignons, 2 gousses d’ail, gingembre râpé, 5 tomates, 1 branche de thym, 2 pincées de curcuma (ou bien safran), 1 piment fort.

Faites dorer les saucisses, puis les réserver et les couper en morceaux. Dans une cocotte, faites dorer les oignons, l’ail écrasé, le gingembre râpé ainsi que les tomates coupées en morceaux. Rajoutez ensuite le thym, le curcuma et le piment avec un peu d’eau. Mélanger le tout en oubliant pas d’y mettre les saucisses.

Couvrez la cocotte et laissez cuire à feu doux pendant une demi-heure. La sauce devra être très rouge et épaisse ce qui indiquera la fin de la cuisson.

 

La Giraumonade

Le Giraumon est une variété de potiron.

Giraumon galeux d'Eysines

Ingrédients: Giraumon, 15 oignons pays ou cives, huile, 2 brins de persil, 1 brin de thym, 1 ou 2 feuilles de basilic, 1 piment.

Faites bouillir le giraumon pelé et coupé en morceaux dans de l’eau salée. Lorsqu’il est cuit, l’égoutter et le passer au mixeur. Faites revenir les oignons dans l’huile avec le persil, le thym, le basilic, le piment préalablement hachés. Lorsque le tout est bien coloré, y ajouter la purée de giraumon et bien mélanger.

On peut le servir tel quel ou bien le dorer au four avec du fromage râpé ou du beurre.

 

Le cari de crevettes au lait de coco

Ingrédients: 30 à 40 crevettes roses, 2 oignons, 2 gousses d’ail, 4 tomates, un morceau de gingembre, 2 cuillères à café de curcuma (ou safran), thym, sel, poivre, 20 cl de lait de coco.

Quelques recettes créoles, comme promis... dans La vie en Martinique 123gifs002

Faites chauffer l’huile dans une cocotte. Faites roussir l’oignon émincé, y ajouter l’ail écrasé, le gingembre râpé et le sel. Mettez alors les tomates coupées en lamelles, le thym puis le lait de coco. Mettez en dernier les crevettes ainsi que le curcuma, mélangez et laissez cuire 20 minutes.

Vous pouvez faire la même chose en remplaçant les crevettes par des cuisses de poulet.

 

Cake à la banane

                                             123gifs013 dans La vie en Martinique

Ingrédients : 3 bananes, 120 g de beurre, 135 g de sucre semoule, 3 oeufs, 225 g farine, 1 sachet de levure chimique, sel.

Beurrez le moule à cake et préchauffez le four à 180 °C.

Incorporez le beurre ramolli au sucre. Quand le mélange est lisse, ajoutez les oeufs un à un puis  la farine, la levure et le sel. Epluchez et écrasez les bananes, les rajoutez au mélange et bien fouettez le tout. Ensuite tamisez la farine et l’incorporez doucement.

Laissez cuire environ 45 minutes. On vérifiera la cuisson à l’aide de la lame d’un couteau. Elle doit rester propre après son retrait de la pâte.

 

Flan coco

Ingrédients : 400 g de lait concentré sucré, 400 ml de lait, 125 g de noix de coco râpée, 4 oeufs.

Préchauffez le four à 170°C.

Versez le lait concentré sucré, la noix de coco râpée et le lait dans un saladier. Bien mélangez. Battez les oeufs en omelette et les incorporez au mélange.

Versez le tout dans un moule à cake préalablement beurré. Mettez à cuire au bain-marie pendant 30 à 40 minutes.

Laissez refroidir le flan une heure à température ambiante puis le mettre au moins 2 heures au réfrigérateur.

 

 

23 août, 2008

Notre périple … Les plages (2)

Classé dans : La vie en Martinique — alexandracha @ 5:14

Découvrez avec moi, d’autres magnifiques plages de la martinique.

La côte Nord-Caraïbe

Cette côte est encore assez peu prisée des touristes et reste majoritairement fréquentée par les martiniquais. Sa caractéristique est le sable noir, de plus en plus foncé lorque l’on remonte au nord (origine volcanique).

Le Carbet :

On y trouve une très longue plage de sable gris, bordée au choix ( en fonction des goûts de chacun) de restaurants à proximité ou bien dépourvues de toutes commodités  si l’on prend un chemin un peu plus loin sur la route principale. La mer peut y être parfois agitée.

photoskarine206.jpg   photoskarine207.jpg   photoskarine217.jpg

 

L’Anse Céron :

C’est une sympathique plage de sable noir, bordée de cocotiers permettant de se mettre aisément à l’ombre. Elle possède quelques tables de pique-nique, ainsi que des sanitaires  avec douche. On peut découvrir également de beaux poissons avec masque et tuba au niveau du  bord et du rocher sur le côté droit de la plage.

img28541.jpg     img2858.jpg

 

Le Sud

Sainte Luce :

En prenant la route départementale qui longe le bord de mer, on découvrira une multitude de petite plage. Pour les plus courageux, il est possible de faire une petite balade et passer de plage en plage pour y découvrir différentes variétés de sable : il y en aurait 17   différentes.

     Gros raisin :

Deux plages presque côte à côte, juste séparées par un parking. Quelques raisiniers afin de se protéger du soleil.

img2599.jpg   img2600.jpg

 

     Anse Fond Banane :

Belle plage de sable blond. Une de nos plages préférées pour baigner le petit Gabriel  car la mer est relativement calme et le sable protégé par une multitude de raisiniers. Un petit restaurant juste à l’entrée de la plage, l’Aqua-Grill est assez sympa.

img2577.jpg   img2579.jpg   img2576.jpg

 

L’Anse Figuier :

La plage a été complètement aménagé par la commune : elle possède une aire de jeux ainsi qu’un terrain, des carbets avec table et des sanitaires avec douche. Elle bénéficie également de la proximité de petits restaurants. La plage se trouve   juste derrière l’écomusée. L’eau y est claire et les fonds mettent à jour de magnifiques poissons.

img2189.jpg  img2190.jpg

 

La pointe Sud

L’extremité de l’île recèle les plus belles plages, les touristes sont donc nombreux mais on a de tels paysages que l’on y pense même plus.

La pointe Marin :

Plage de sable blanc a quelques mètres du village, malheureusement très fréquentée car juste à côté du Domaine de Belfond (zone des résidences  hôtelières). Relativement bien équipée, possédant un banc de verdure non négligeable.

img2462.jpg   photoskarine339.jpg   photoskarine381.jpg

 

L’Anse Trabaud :

Magnifique plage encore peu fréquentée, en raison de son accessibilité : 30mn de chemin rocailleux ainsi qu’un droit de péage ( c’est un chemin privé). Mais cela en vaut la peine, la plage est resté totalement sauvage.

img2663.jpg img2662.jpg img2685.jpg 

L’Ilet Chevalier :

Après une traversée de quelques minutes en bateau (départ du Cap Chevalier), on découvre un petit îlet à l’eau claire et au sable blond. Pour nous, c’est vraiment un  coup de coeur ! On peut jouer les Robinsons sous les sous-bois et profiter de la vue sur le rocher dominant. Le petit plus étant les fonds avec ses coraux et poissons tropicaux.

img2886.jpg  img28721.jpg  img28811.jpg

 

L’Anse Michel :

C’est la plage qui se trouve juste en face de l’Ilet Chevalier. Grande plage de sable blanc bordée de cocotiers et de raisiniers. La mer nous donne un dégradé de couleurs magnifiques. Superbe plage !

      img2682.jpg   img2683.jpg 

                                         img2685.jpg   img2686.jpg             

27 juin, 2008

Comment faire un tableau de sable …

Classé dans : La vie en Martinique — alexandracha @ 3:16

Vous ne serez pas étonner pour celles et ceux qui me connaissent, de voir que j’ai choisi de découvrir une nouvelle activité manuelle. La technique du sable coloré étant vraiment adéquate pour la Martinique, du fait de la variété de ses plages et donc autant de sables différents. Les oeuvres sont à l’appréciation et aux goûts de chacun, en sable naturel ou bien en sable coloré.

Je vais donc vous faire partager ma nouvelle passion et reprendre pas à pas les différentes étapes afin que si le coeur vous en dit, vous vous essayez à ce loisir. Les adeptes des activités manuelles apprécieront sûrement, mais attention il ne faut se décourager car plus on pratique et plus on est content des résultats et on réalise nos progrès. Deuxième conseil, ne jamais laisser tomber en cours de route car tant que le tableau n’est pas terminé on n’imagine pas le rendu final et on peut avoir de merveille surprise.

Quel est le matériel nécessaire ?

Une feuille de  papier polyphane à carreaux (papier adhésif recouvert de feuille à carreaux),  un cutter à bout bien pointu (il en existe des spéciaux pour le sable), un gros pinceau, une paire de ciseau, un crayon à papier, du papier calque et du papier carbone, pour terminer un grand calendrier rigide.

1°) Choisir le modèle : Au début, il vaut mieux prendre  des motifs simples avec peu de détails et ne nécessitant pas de dégradés de couleurs.

2°) Reproduire le motif sur le papier polyphane. Un petit conseil, pensez à l’encadrement avant car il n’est pas toujours facile de trouver les dimensions adéquates. C’est pourquoi j’adapte mes créations en fonction des dimensions de cadres que l’on trouve dans le commerce.

img2728.jpg

3°) On peut commencer le travail à présent. On débute toujours par découper les parties où le sable sera le plus foncé en particulier le sable noir (cela évitera de tacher les parties claires avec du sable foncé). Il vaut mieux placer le papier polyphane sur un grand calendrier rigide afin de ne pas abimer votre table en utilisant le cutter. On découpe petit bout par petit bout, cela permet d’étaler plus facilement le sable sans laisser de jours. Une fois le cutter passé sur les contours, on retire la partie découpée et on applique un peu de sable que l’on étale à l’aide du pinceau. On fait ainsi toutes les parties les unes après les autres en terminant toujours pas le plus clair.

img2733.jpg

Voici le travail en cours de réalisation, j’ai terminé les couleurs sombres et je commence maintenant les couleurs vives.

img2735.jpg

img2737.jpg

Les couleurs vives sont terminées, je conclue donc mon tableau par le fond clair. Voici la coupeuse de canne à sucre terminée !

img2739.jpg

N’hésitez pas à poster vos commentaires ou à demander  des précisions.

Voici quelques réalisations récentes :

img2742.jpg      img2741.jpg    img2740.jpg

5 juin, 2008

Notre déménagement …

Classé dans : La vie en Martinique — alexandracha @ 22:48

Enfin !  C’est un bonheur que de se dire que nous allons enfin habiter une vraie maison. Malheureusement pour nos visiteurs des mois de Février et Mars, ils n’auront pas pu goûter au grand standing… Et l’on peut dire sans exagération, qu’ils auraient été tellement mieux. J’espère qu’ils auront l’occasion de revenir pour en apprécier  les  bons côtés.

C’est donc sans aucuns remords que nous quittons le lotissement Saint-Antoine, ses chiens errants et ses voisins bruyants. Si seulement cela avait été les seuls points négatifs mais la maison étant tellement mal agencé et mal entretenue que je suis ravie de dire, bienvenue au lotissement La Carrière.

Saint-Antoine :

  p1010783.jpg

         jardinabri.jpg

              salleamanger1.jpg

 

La Carrière :

img2572.jpg 

  img2573.jpg

      img2697.jpg

   img2699.jpg

       img2698.jpg

Mais le bonus reste indéniablement le sous-sol total, où nos futurs visiteurs seront totalement indépendants, puisque une grande chambre, un salon et une salle de bain seront à leur disposition.

           img2700.jpg     

Pour conclure, nous sommes ravis d’avoir déménager et heureux de profiter chaque jour de la magnifique vue qui nous ai offerte.

img2542.jpg

 

20 mai, 2008

Visite de nos amis de Reims …

Classé dans : La vie en Martinique — alexandracha @ 23:25

Après une petite semaine de récupération  suite à la venue de la famille, nous  avons accueilli Emmanuel et Manola pour 10 jours. Très heureux de venir sous le soleil car il faisait froid en Métropole au moment de leur départ. L’un comme l’autre sont des habitués  des voyages mais ne connaissaient pas les Antilles, nous leur avons donc proposé quelques balades.

Le premier jour fût plutôt calme pour cause de fatigue liée au décalage horaire. Nous avons fait une petite balade dans le centre de fort de France où ils ont pu découvrir les façades colorées des immeubles, le marché aux fruits et légumes locaux, l’artisanat et la baie de Fort de France. Après une petite sieste bien mérité, nous sommes allés à la découverte des jardins de Balata.

 img2414.jpg Une balade très agréable pour tout le monde car il y règne une fraîcheur appréciable.

img2422.jpg

La suite de séjour a été une alternance de ballade de groupes et de découverte de l’île en amoureux pour notre couple. Un passage obligé par les plages du Diamant

                                                   img2450.jpg img1855.jpg

mais surtout nous leur avions réservé (tout comme pour la famille) un petit week-end mais cette fois au niveau de la pointe sud, Ste Anne et ses environs. On a visité Ste Anne et pu voir la magnifique vue sur une partie de la pointe sud et en particulier la pointe du Marin.

                           img2465.jpg img2470.jpg

C’est d’ailleurs la plage que nous avons faite l’après-midi.

img2468.jpg img2461.jpg

Pour clôturer cette belle journée, nous sommes rentrer nous reposer au studio mais profiter également de la piscine.

img2458.jpg img2455.jpg 

                                                      img2452.jpg img2453.jpg

La deuxième journée du week-end  leur a permis de découvrir la plus belle plage de la Martinique, les Salines. Nous avons déjeuner dans les fameux « lolo » que l’on retrouve sur beaucoup de plage.

                                                     img2473.jpg  img2475.jpg

img2479.jpg

Le dernier jour, nous nous sommes contentés d’une plage à proximité car nos visiteurs repartaient en milieu de journée. Notre choix s’est porté sur l’Anse à l’Ane (presqu’île des 3 îlets) que nous ne connaissions pas. Nous ne lui avons pas trouver un grand intérêt, beaucoup de petites résidences sur le bord des plages gâchent le paysage.

C’est ainsi que s’est achevé la visite de Manu et Manola, en espérant qu’ils ont apprécié leur séjour sur l’île. Nous en profitons pour les féliciter et leur adresser tous nos voeux de bonheur pour leur futur mariage et la naissance du bébé prévue en octobre.

Peut-être aurons-nous l’occasion de les revoir après la naissance du bébé ?

19 avril, 2008

Visite des jardins de Balata

Classé dans : La vie en Martinique — alexandracha @ 20:43

C’est le passage obligé quand on passe à la Martinique.

Visite des jardins de Balata dans La vie en Martinique 001

Voilà 22 ans que Jean-Philippe Thoze, horticulteur-paysage a ouvert pour notre plus grand plaisir ce magnifique jardin autour de la maison de campagne de sa grand-mère. Aprés des années de labeur, il a su dompter la forêt pour en faire un subtil assortiment de plantes et fleurs variées. C’est par un petit chemin tracé que nous découvrons donc toute la richesse et la diversité de ce jardin.

 img2403.jpg

Ce petit sentier nous fait découvrir d’étranges collections de broméliacées, plantes aux feuilles rouges et vertes émergeant de troncs de fougéres coupées.

img2407.jpgimg2409.jpgimg2412.jpg

On passe facilement de la forêt à la clairière chatoyante.

img2416.jpg

On retrouve une magnifique palmeraie, ainsi qu’une mare envahie de nénuphars.

img2427.jpg

Le reste de la visite est un vrai bonheur pour les yeux puisqu’on y retrouve la plupart des fleurs tropicales présentes sur l’île :

img2433.jpg

L’héliconia

img2438.jpg

Le Pachystachys jaune (arbuste ornemental )

img2395.jpg

La fleur de bananier ou Musat

img2441.jpg

Mais surtout sa majesté le rose de porcelaine.

Un vrai petit paradis à faire en famille, avec le petit plus de la fraîcheur grace à sa localisation dans les hauteurs de le route de Balata, sur la route de la Trace. En un seul mot, c’était vraiment magique.

123
 

Mon blog |
Le chat mallow Mali 2 |
le bout du monde ou l'île d... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Souterroscope de Baume O...
| Riad Imourane
| Carnets de New York